La cuisine chinoise typique : 10 plats à essayer absolument

Si vous envisagez de passer vos prochaines vacances en Chine, vous devriez faire quelques recherches sur cet ancien pays, qui possède une culture très particulière, riche en traditions et en histoire. L’un des aspects les plus importants et les plus intéressants que vous devez étudier pour tirer le meilleur parti de votre expérience dans le pays est la nourriture typique de la Chine, qui, en plus d’être très variée, a une tradition très ancienne. En plus de cela, elle est également connue au niveau international grâce à l’expansion qui a eu lieu ces dernières années. Si vous voulez découvrir les plats typiques de la Chine que vous ne pouvez pas manquer, restez à l’écoute de ce qu’on vous racontera ensuite, dans Le Voyageur Heureux.

La nourriture chinoise typique : brève introduction

La première chose à savoir sur la cuisine chinoise typique est qu’elle est sous-tendue par une philosophie fondée sur la croyance du yin et du yang ; il existe donc des aliments yin ou féminins (tels que les fruits et les légumes) et des aliments masculins ou yang (plats frits, épicés et à base de viande).

Mais ce n’est pas la seule particularité de la gastronomie chinoise ; en outre, chaque plat doit atteindre un équilibre spécifique entre le chaud et le froid. En outre, les couleurs sont très importantes, et la consistance des aliments doit être très spécifique dans chacune des élaborations. Peut-être pouvons-nous observer certains de ces faits dans les plats typiquement chinois que vous devez absolument essayer. On les laisse pour vous juste ici. Continuez à lire !

10 plats chinois typiques à essayer absolument

1. Soupe Wonton

La soupe Wonton (également appelée wantan, ou selon son nom mandarin Hun dun) est une ancienne soupe chinoise très populaire qui peut se présenter sous différentes variantes selon la province où elle est fabriquée. Elle est considérée par beaucoup comme une soupe d’automne, car elle est parfaite pour les jours plus froids. La signification de son nom est « avaler des nuages », et ce grâce à l’apparence que donne le genre de ravioli qui a l’intérieur, une fois bouilli et flottant dans la soupe.

On dit que ce plat est apparu après la Seconde Guerre mondiale et on croyait initialement que le wonton était une recette pour les riches. Mais aujourd’hui, la soupe wonton est non seulement appréciée par des personnes de tous horizons, mais même grâce aux immigrants chinois, elle est devenue une soupe très populaire dans de nombreuses régions du monde.

La soupe Wonton est basée sur de petites feuilles carrées faites de pâte (avec de la farine, des œufs, de l’eau et du sel) qui sont remplies de légumes, de fruits de mer, de volaille, de viande, etc. La pâte est placée dans un bouillon, généralement à base de poulet et de quelques légumes. La pâte est trempée dans un bouillon, généralement à base de poulet et de quelques légumes. On pense que le wonton (la pâte qui flotte dans la soupe), n’est pas seulement consommé de cette façon, il est aussi consommé frit, à la vapeur, entre autres.

2. Dim sum

La dégustation de Dim Sum est une expérience culinaire, et une option parfaite pour se rapprocher de la nourriture typique de la Chine. C’est un plat originaire de la cuisine cantonaise, son nom fait donc référence à un terme cantonais qui peut être traduit par « toucher le cœur ». Il se distingue par sa légèreté et sa capacité à transporter de nombreuses saveurs en une seule bouchée, ce qui en fait un accompagnement idéal pour le thé.

S’il est vrai qu’il n’y a pas de recette unique, car il existe de nombreuses variables dans sa préparation, le traditionnel comprend la variété de petits pains cuits à la vapeur, qui sont de petites bouchées de pâte, et le riz roulé. À l’intérieur, on peut trouver différents ingrédients, comme de la viande, du poulet, du porc, des crevettes, et même des garnitures végétariennes. Il est généralement servi en quantités de 3 ou 4 portions.

3. Chop Suey

Il s’agit d’un plat chinois typique qui signifie littéralement « morceaux hachés ». C’est une recette qui comprend des viandes (qui peuvent être du poulet, du bœuf, des crevettes ou du porc) et qui est cuite dans un wok avec de nombreux légumes, comme le céleri, les poivrons, les haricots verts, entre autres. On y ajoute de la sauce soja et il est généralement servi avec du riz blanc.

On pense que le secret pour créer un bon Chop Suey est de couper tous les légumes d’une taille similaire, de sorte que lorsque vous les faites cuire dans le wok, certains ne sont pas trop cuits et d’autres sont crus. Alors maintenant vous avez l’astuce pour le rendre parfait !

4. Chow Mein

Un autre aliment chinois typique est le Chow Mein, une recette à base de nouilles chinoises sautées. C’est un plat qui s’est répandu dans de nombreux pays, c’est pourquoi il est très populaire et largement consommé en dehors de l’Asie (aux États-Unis, par exemple, c’est l’un des plats orientaux les plus populaires). Il n’existe pas de recette unique, car sa préparation a varié en fonction de la région et du pays où il est préparé.

On pourrait dire qu’il est fait avec des nouilles à base d’œufs et qu’il est généralement accompagné de légumes et de quelques protéines comme de la viande ou du poulet. Bien qu’il existe également des recettes qui incluent du poisson et des fruits de mer. L’une des versions les plus populaires est le Lo Mein, dans lequel il est accompagné de riz. Il existe également une version dans laquelle il est servi avec un bouillon et d’abondants légumes ; une alternative plus végétarienne.

5. Soupe d’Aleta

Cette soupe est l’un des plats typiques de la Chine les plus controversés, car on dit actuellement qu’en raison de sa consommation, des requins sont tués et pourraient être en danger d’extinction. C’est un repas qui est généralement servi lors d’occasions festives dans le pays, ainsi que lors d’événements importants, qu’il s’agisse de mariages ou de banquets, car il est considéré comme un symbole de santé et de prestige.

L’histoire de ce plat remonte au 10e siècle, lorsqu’il a été servi pour la première fois à l’empereur de la dynastie Song. Depuis lors, la recette fait partie de l’identité des souverains chinois et est devenue un repas chinois typique. Dans l’Antiquité, on lui attribuait des propriétés curatives, et l’on croyait que la soupe pouvait attirer la santé et éloigner la vieillesse. Aujourd’hui, cependant, la soupe est un sujet de débat entre ceux qui pensent que sa préparation est nuisible à la conservation des espèces et ceux qui pensent le contraire.

6. Youtiao

C’est un pain frit qui ressemble beaucoup au churroque qu’on mange habituellement avec du chocolat et beaucoup de sucre. La différence est que le goût du youtiao n’est pas sucré, mais plutôt salé. Il est généralement consommé au petit-déjeuner, ainsi qu’en accompagnement du lait de soja ou du congee de riz. Prometteur !

7. Zongzi

Ce plat consiste à faire cuire du riz, à le farcir et à le rouler dans des feuilles de bambou, généralement cuites à la vapeur ou bouillies. La coutume veut qu’on le serve pendant le festival des bateaux-dragons (qui a lieu pendant la première moitié du mois de juin), mais sa popularité s’est étendue à des pays comme la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam, où on le consomme également et où il existe des variantes.

À première vue, cela ressemble à un plat facile, mais la vérité est qu’il ne l’est pas. Il s’agit en fait d’une recette complexe, car la partie la plus importante est le roulage et pour cela, il faut une technique qui se transmet généralement de génération en génération, ainsi que sa préparation.

8. Ban Mian

C’est un autre plat chinois typique que vous devez essayer. C’est un plat de soupe de nouilles. Son nom signifie « nouilles de bateau », et on en mange beaucoup à Canton, ainsi que dans des endroits comme Singapour ou la Malaisie.

Le plus intéressant dans cette recette, c’est qu’il n’y a pas qu’une seule façon de la préparer, et comme nous le savons, selon le lieu où elle est fabriquée, sa préparation varie. L’une des façons de préparer le Ban mian, contient de la pâte faite à la main. C’est une recette bien connue qui ne peut manquer dans aucune compilation de la cuisine chinoise.

9. Les biscuits de la fortune

Également connus sous le nom de fortune cookies, ils sont un aliment chinois typique que nous connaissons tous. Même si vous ne les avez pas essayés, vous avez dû les voir sur des photos ou dans des films. Il s’agit d’une sorte de biscuit avec une pâte très fine et croustillante, ils sont cuits au four, et à l’intérieur ils ont une petite bande de papier avec des mots de sagesse ou des prophéties.

Une curiosité à propos de ces biscuits, c’est qu’ils ne sont pas originaires de Chine. C’est à San Francisco et à Los Angeles qu’ils sont considérés comme ayant fait leur première apparition sous le nom de Fortune Cookie. On pense que le designer Makoto Hagiwara a été le premier à les inventer en 1909. Quelle surprise !

10. Gâteau de la lune

Si vous êtes à la recherche d’une nourriture chinoise typique, vous devez essayer le gâteau de lune. Il s’agit d’une sucrerie très traditionnelle du festival de la mi-automne, l’un des festivals les plus importants du pays, au cours duquel tout est centré sur la lune, il n’est donc pas surprenant que ce gâteau fasse partie de la célébration.

Ils sont généralement ronds ou rectangulaires, et sont fourrés de pâte de graines de lotus, et peuvent contenir des jaunes d’œufs de canard salés. La coutume veut qu’ils soient habituellement accompagnés de thé chinois. Qui n’a pas envie de ce plan en plein après-midi ?

Voilà pour la cuisine typique de la Chine qui, grâce à sa tradition et à son histoire, offre une gamme de plats typiques à ne pas manquer.