Découverte régionale : la cuisine bretonne

La France est connue pour la richesse de sa gastronomie. Il y a la cuisine gastronomique et la cuisine traditionnelle. Aujourd’hui on vous fait découvrir la cuisine régionale de la Bretagne dans le Grand-Ouest. On est votre envoyé spécial.

À l’étranger, on nous considère comme un grand pays de la gastronomie (et on est d’accord !). On pense aux grands chefs, aux restaurants étoilés et au guide Michelin. Mais on oublie de noter que la grande richesse de notre cuisine vient en partie des spécialités des diverses régions de la France. Au nord comme au sud chaque région brille par des mets délicieux.

La cuisine gastronomique c’est la recherche poussée des aliments, des saveurs, des mariages de goûts avec une présentation raffinée et étudiée. La cuisine traditionnelle, c’est une cuisine régionale, locale, de terroir. C’est la principale différence entre ces deux types de cuisines, et non les prix élevés des plats gastronomiques comme pourraient le dire les mauvaises langues.

Aujourd’hui nous consacrons notre article au Grand-Ouest et plus particulièrement à la Bretagne. Nous avons choisi la Bretagne parce que c’est une ancienne province côtière dont la cuisine traditionnelle n’a pas faibli au long des années. Au contraire, les nouvelles générations reprennent le flambeau et apprennent à cuisiner les spécialités culinaires de leur région. Le pays breton est réputé pour son temps pluvieux, son air marin et ses crêpes salées. Les habitants y parlent aussi une langue bizarre : deux en fait, le gallois (langue d’oïl) et le breton.

Mais nous nous égarons, restons concentré sur leurs spécialités.

L’inventaire des recettes

Pour faire le tour de la cuisine bretonne, nous avons décidé de vous proposer un inventaire non-exhaustif des plats, des desserts et des boissons et des fromages de la Bretagne. Comme ça lors de vos prochaines vacances dans le Grand-Ouest vous n’aurez pas de difficulté à goûter un nouveau plat.

Et vous risquez sûrement de succomber au charme de la Bretagne, comme ils disent là-bas « Magit mad ho korf hoc’h ene a chomo pelloc’h e-barzh ». En français, cela signifie « Nourris bien ton corps, ton âme y restera plus longtemps ! ». Le ton est donné.

Les plats

Nous sommes obligés de parler de la crêpe bretonne (à la farine de sarrasin) et des galettes de saucisse (saucisse de porc grillée enroulée dans une galette de sarrasin froide). Ce serait comme oublier de parler d’un tartare de bœuf ou une brique de chèvre à Paris. Il y a ensuite tous les plats composés de fruits de mer. D’ailleurs on aime particulièrement les huîtres surtout quand elles ont fraîchement été cueillies par nos soins.

Les desserts

En dessert il y a le Far breton (la vraie recette du Far Breton ne comporte ni pruneaux, ni raisins et encore moins des pommes, mais on aime la version avec les pommes quand même) et le palet breton qui nous rappelle les petits gâteaux de notre enfance. Vous savez, ceux qu’on partageait avec toute notre classe pendant l’étude ! Et il ne faut pas oublier le quatre-quarts. Saviez-vous que son nom vient des quatre ingrédients qui le composent : le beurre, les œufs, la farine et le sucre ? Maintenant vous le savez.

On ne fait pas que vous mettre l’eau à la bouche, on essaie aussi de vous apprendre des choses pour que vous puissiez épater vos amis. Le dernier dessert, mais pas des moindres c’est le kouign-amann, c’est un gâteau très riche en beurre et en sucre. En somme c’est LE gâteau des gourmands. Pour le régime ce sera une autre fois.

Les boissons

Impossible d’aller en Bretagne sans goûter le thé traditionnel appelé « Thé Breizh » au lait qui fait la fierté de la région. Le thé breton est fait de thé noir et de caramel au beurre salé. Et le lait 100 % breton c’est le lait Ribot.

En cocktail fruité il y a la Godinette. Vous y retrouverez principalement les fruits suivants : cassis, fraise et sirop de grenadine.

Notre dernière découverte est le Chouchen, cette boisson alcoolisée à base de miel et de jus de pomme va vous faire tourner la tête. Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, il est donc à consommer avec modération. Nous vous faisons confiance !

Les charcuteries

Nous ne vous apprenons sûrement rien en parlant de « l’andouillette » ou encore du « boudin ». Bien sûr vous les connaissez déjà. Alors vous êtes plutôt boudin noir ou boudin blanc ? Nous on aime les deux mais comme on a des collègues anémiques dans l’équipe on donne notre voix au boudin noir, qui est très riche en fer !

Les fromages

On est français, on aime la baguette autant qu’on aime le fromage. Il y en a tellement dans le pays qu’il est difficile de les connaître tous. Nous pensons tout de même à vous, on vous donne notre top 5 des fromages de la Bretagne.

Montauban-de-Bretagne (au lait de vache)
Saint-Agathon (au lait de chèvre)
Abbaye de Timadeuc (au lait de vache non pressé)
Noyal (au lait de vache pressé)
Tome de Rhuys (lait cru au sel)

Quelques anecdotes culinaires

Nous avons noté quelques points communs chez nos amis bretons. Avez-vous remarqué que pendant le goûter lorsqu’ils tartinent leur baguette de pain de pâte à tartiner aux noisettes, ils rajoutent aussi du beurre salé ? À les entendre nous manquons quelque chose à ne pas les imiter. Pour tout vous dire, nous ne sommes pas sûr d’adhérer à cette pratique gourmande à la Rédac’.

Vous-êtes-vous déjà rendu en Bretagne ? Avez-vous remarqué que les bretons terminent toujours leur sortie au marché par la dégustation d’une galette à la saucisse ? Cet en-cas est un peu l’équivalent de notre kebab-frites. Pensez à goûter une galette à la saucisse traditionnelle la prochaine fois que vous serez dans la Région.

Si vous êtes appâté par l’un de ces mets typiques, nous vous proposons de tester l’une des recettes de Katell.

Vive la cuisine bretonne !